Tendance: des fesses plus hautes, plus rondes par transfert de graisses (video)

Dans son cabinet au coeur de Beverly Hills, M. Ghavami est un spécialiste du « rehaussement du fessier » par transfert de graisse. ce dernier assure que la beauté n’est pas une question de taille ou de poids mais de « répartition ».

De nombreuses femmes rêve du popotin de JLO ou de celui des très réputées brésiliennes. Pour cela le chirurgien utilise une alternative aux implants en silicone.  Sa technique consiste à aspirer le gras de l’abdomen et d’autres parties du corps gorgées de lipides -les bras, les cuisses, ou même les mollets- pour l’injecter dans les fesses.

« Mon poids n’a pas bougé, mais maintenant, il est mieux distribué », explique à l’AFP une patiente du docteur Ghavami, qui s’est offert de nouvelles fesses il y a trois mois. « C’est beau et mes vêtements me vont mieux », dit-elle. Cette comptable de 49 ans sans enfants, qui n’a pas souhaité révéler son nom, assure qu’après 40 ans, plus aucun exercice physique ne lui permettait de brûler ses excès de graisse, et encore moins de raffermir son fessier. « Je me suis dit « Pourquoi pas? ». On verra à long terme si la graisse reste à l’endroit où l’a mise le docteur », dit-elle en riant, heureuse d’avoir troqué sa silhouette en forme de poire pour des formes voluptueuses.

« Ce qui importe, c’est la forme, pas la taille. Le poids (du patient) ne va pas baisser », explique à l’AFP le docteur Ghavami, professeur à l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA) et pionnier de la technique du transfert de graisses. Le docteur attribue l’intérêt du public pour cette nouvelle chirurgie esthétique, d’un coût variant de 9.000 à 16.000 dollars, à l’intérêt croissant des médias pour les chutes de reins vertigineuses de certaines stars -comme Jennifer Lopez ou Beyoncé.

Aucun commentaire pour le moment

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les tags HTML suivants: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>